Google, une dictature virtuelle ?

Google lit vos emails - Google ne laisse plus voir les mots clefs - Google+ et les commentaires de YouTube - Google et ses politiques de confidentialité - Google et ses politiques de confidentialité ...

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Google lit vos emails

Tous les messages envoyés et reçus dans Gmail seront analysés. Google l’affirme ouvertement et assume son geste.

Le géant de la recherche a mis à jour les conditions d’utilisation de son service de messagerie et y a introduit un paragraphe stipulant que tous les courriels qui transitent par ses serveurs sont automatiquement scannés.

"Nos systèmes automatisés analysent votre contenu (y compris les courriels) afin de vous fournir des fonctionnalités personnalisées et des informations pertinentes comme les résultats de recherche personnalisés, la publicité ciblée, la détection des spam et des logiciels malveillants. Cette analyse se produit lorsque le contenu est envoyé, reçu et stocké", peut-on lire dans les règles d’utilisation des services de la firme.

En utilisant Gmail, l’utilisateur consent désormais à ce que les messages qu’il envoie, tout comme ceux qu’il reçoit, soient analysés par Google.

Cette modification intervient alors que Google fait actuellement face à un procès aux États-Unis, intenté par un groupe d’utilisateurs qui accusent la société d’avoir violé leur vie privée en numérisant leurs emails.

Le géant de la recherche assume ainsi une opération qu’il mène depuis plusieurs années et que son concurrent Microsoft n’a cessé de dénoncer au travers de sa campagne Scroogled, arguant au passage que sa messagerie Outlook n’était pas surveillée et qu’elle ne portait pas atteinte à la vie privée des utilisateurs.

Source : Developpez.comGoogle.com

 

Google ne laisse plus voir les mots clefs avec lesquels vos visiteurs sont venus sur votre site web

Si vous avez un compte chez StatCounter par exemple, vous pouvez voir qu'il n'y a plus aucun mot clef fourni pour voir les mots exactes avec lesquels vos visiteurs ont trouvé votre site par le moteur de recherche : "Keywords Unavailable - Google (and other search engines) strip out keywords from certain types of searches. Google deliberately strips out keyword search information for logged in users. More info on their official blog announcement.".

Google ne fournit plus des informations de provenance (ce qui inclut des termes de recherche) pour toutes les recherches effectuées par quelqu'un qui est connecté à son compte Google, le cas quand l'URL a l'origine du type https://.

...le générateur de mots clés, qui a tant servi dans le passé aux SEO pour effectuer leurs choix de mots clés et requêtes de référencement, vient de fermer ses portes et sera donc remplacé à l'avenir, comme prévu, par l'outil de planification des mots clés.

Attention également, comme il est précisé sur le site de Google : "le générateur de mots clés vous fournissait par défaut des statistiques sur les requêtes larges et permettait d'obtenir des données sur d'autres types de correspondances, comme les expressions ou les mots clés exacts. En revanche, l'outil de planification des mots clés ne fournit des statistiques de l'historique que pour les mots clés exacts.".
Autre modification : "l'outil de planification des mots clés ne vous permet pas de cibler des appareils mobiles spécifiques, par exemple les tablettes et les téléphones mobiles. Par défaut, il cible tous les appareils, conformément aux modifications récemment apportées aux campagnes AdWords. Nous concevons actuellement une fonctionnalité qui vous permettra d'obtenir des estimations du trafic par type d'appareil et de définir des ajustements d'enchères pour les appareils mobiles."
Globalement, on peut donc estimer qu'il s'agit là d'un retour en arrière et d'une régression de la part de Google quant aux outils qu'il offre à ses clients.

Source &rarr sur le site de Abondance.com

 

Les commentaires de YouTube que Google+ intègre et qui fait polémique

Ce jeudi, la plateforme de vidéo YouTube a changé les conditions de son système de commentaires. Dorénavant, les utilisateurs du service, détenu par Google depuis 2006, bénéficient de nouvelles options mais sont aussi obligés de s’inscrire sur le réseau social Google+ pour commenter des vidéos. 
YouTube change certaines de ses options concernant son système de commentaires. Plusieurs modifications sont à dénombrer et d’après les réactions négatives de nombreux utilisateurs sur les réseaux sociaux, toutes ne font pas l’unanimité. 
Continuez à lire sur le site → Frandroid.com

J'ai aussi une expérience avec le nouveau système. Même l'administrateur de YouTube ne pouvait pas me dire (et à plusieurs milliers? d'utilisateurs) pourquoi je ne peux pas commenter à cause de la complexité du système (proprement dire "la confusion totale").

Et pourquoi est-t-on obligé de s'inscrire à un service qu'on ne voudrait pas et où on ne passe jamais ?

 

Google et ses politiques de confidentialité

Le 1er mars 2012, Google a décidé de fusionner en une seule politique les différentes règles de confidentialité applicables à une soixantaine de ses services, dont Google Search, YouTube, Gmail, Picasa, Google Drive, Google Docs, Google Maps, etc. Du fait du nombre des services en cause, quasiment tous les internautes français sont concernés par cette décision.
Le " G29 ", groupe des CNIL européennes, a alors mené une analyse de cette politique de confidentialité, concluant que celle-ci n'était pas conforme au cadre juridique européen, et a émis plusieurs recommandations. La société Google Inc. n'ayant pas donné de suite effective à celles-ci, six autorités européennes ont engagé à son encontre des procédures répressives, chacune en ce qui la concerne.
Dans ce contexte, le 3 janvier 2014, la formation restreinte de la CNIL a prononcé à l'encontre de la société GOOGLE Inc. une sanction pécuniaire de 150 000 euros, estimant que celle-ci ne respectait pas plusieurs dispositions de la loi " informatique et libertés ".
Dans sa décision, la formation restreinte considère que, les données relatives aux utilisateurs des services de Google en France et traitées par cette société, sont bien des données à caractère personnel. Elle retient également que, contrairement à ce que soutient la société Google Inc., la loi française s'applique aux traitements, par celle-ci, des données personnelles des internautes résidant en France.
Sur le fond, la formation restreinte ne conteste pas la légitimité de l'objectif de simplification poursuivi par la société en fusionnant ses politiques de confidentialité.

Lire plus → sur le site de CNIL
Lire encore plus → sur un blog perso

 

Google et l'impôt

Google ne paie pas ses impôts. La société ayant plusieurs milliards de dollars a été mise en surveillance pour utilisation des compagnies fictives aux Bermudes, en Irlande et ailleurs pour dissimuler au moins 33 milliards de dollars de revenus.

C'est la même vieille histoire d'une société en évitant les taxes pour maximiser les profits à court terme et le paiement de PDG, alors que les gens ordinaires sont laissés à payer la facture pour les services essentiels - les écoles de nos enfants, la police, les enseignants, les routes et les hôpitaux, etc.

Cette semaine, les actionnaires de Google proposent une politique compréhensible de la fiscalité à l'assemblée des actionnaires. Si nous sommes assez nombreux pour les soutenir, nous pourrions obtenir Google à payer 2 milliards de dollars qu'il doit payer en impôts à travers le monde et d'assurer qu'il est conforme aux lois nationales que ça donne le bénéfice aux clients de Google, aux employés, aux fournisseurs et à la société dans son ensemble.

Source de la pétition : sur le site de Sum of Us

 

Il semble qu'il y a un monstre qui grandit et qui grossie petit à petit, et qui devient plus en plus draconien et il élimine tous ses adversaires, donc on n'a plus de choix, on est un esclave d'un dictateur...

 

Les commentaires sont fermés.